Huahine

« Plutôt pas mal le camping ! »

Après un interminable vol de 20 minutes, nous atterrissons sur Huahine où nous attend notre transfert pour le camping. Oui, nous campons toujours, et cette fois-ci le camping est totalement à l’opposé de l’île. Après un arrêt courses en « ville » nous continuons la route. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette île est la plus sauvage que nous ayons visité! Presque pas de constructions, une végétation luxuriante et un lagon magnifique… What else ?

pb_huahine-4
What else, hein?

Une fois arrivés au camping, nous découvrons qu’il s’agit d’un terrain familial au bord du lagon, géré par Christelle qui nous accueille très sympathiquement. Personne en vue, nous sommes les seuls et choisissons la meilleure place, sous l’arbre, au bord de l’eau.

pb_huahine-3
Oui on a voyagé léger sur les îles…

Des kayaks sont disponibles gratuitement, mais pas le wifi qui coûte une blinde (Fr. 5.- l’heure !). Pourquoi du wifi au paradis me direz vous ? Et bien premièrement c’est le moyen de communication le plus simple et le moins cher avec nos amis, mais SURTOUT parce que nous venons de nous rendre compte que nous avons réservé notre vol de retour vers Tahiti un jour trop tard, ce qui signifierai rater notre avion pour la Nouvelle Zélande, ce qui est plutôt ballot… Après avoir versé un litre de sueur en essayant de trouver une solution (pour info : le samedi dès midi, la Polynésie est officiellement en week-end), nous nous résignons à attendre le lundi matin pour pouvoir contacter Air Tahiti… Après toutes ces émotions, nous partons à la découverte du lagon et de ses patates de corail, habitées par de multiples poissons colorés, coquillages et crustacés (comme chanterait Brigitte Bardot)…

pb_huahine-1
Lagon, motu et plage

Le soir et son coucher de soleil arrivent et, après un bon souper, nous nous endormons comme des bébés bercés par la douce brise marine le vent qui a décidé de faire joujou avec notre tente.

pb_huahine-2
Raiatea au loin…

Le lendemain, nous sommes rejoint par Florence et Elliot, qui ont loué un scooter. Nous visitons les plages des alentours et passons la journée à lezarder sur le sable blanc et a faire du snorkeling dans le lagon. Nous empruntons leur scooter pour faire le tour de la petite partie de l’île de Huahine. Nous montons avec peine au mirador pour prendre quelques photos avant de passer chercher de quoi faire l’apéro sur la plage.

pb_huahine-6
Péniblement arrivé au mirador, dixit le scooter

Le temps passe vite, nos deux compagnons repartent dans leur maison au nord de l’île en nous ayant invité à y passer la nuit le lendemain. Nous nous dirigeons vers notre camping et arrivons à temps pour profiter du gâteau d’anniversaire restant du mari de Christelle. En effet aujourd’hui était jour de fête, avec veau à la broche et poisson cru pour tous les invités ! A ce moment là, la journée se termine gentiment avec des chansons et des airs de ukulélé. Nous soupons donc au gâteau et ne tardons pas à aller dormir car le soleil et l’eau de mer ça fatigue, voyez-vous cela !

pb_huahine-12
Non mais sérieux! Ca fatigue…

Le lendemain, lundi, 8h, Melanie est au taquet au téléphone pour essayer de changer le vol. Après trois redirections et 30 minutes de patience, voilà qui est fait (et gratuitement) ! Le stress retombe un peu, nous prendrons notre vol retour pour Tahiti le 27 et non le 28 et tout est en ordre pour aller en Nouvelle Zélande. Ensuite, Florence et Elliott viennent une nouvelle fois nous rejoindre, en bateau à moteur cette fois! Nous avons empaqueté nos affaires, disons au revoir à nos hôtes et embarquons ! Dans le lagon, nous fuyons la pluie et allons nous poser sur divers motus. Activités : snorkeling, baignade, jeu avec les bernards l’hermite… Nous découvrons même sur un motu, un ensemble d’habitations abandonné, de vrais robinsons !

Salut Bernard!
Salut Bernard!
pb_huahine-7
Motu remarquablement éclairé

Lorsque nous arrivons dans leur grande maison, nous hallucinons ! Jardin superbe, terrasse magnifique et même une machine à laver le linge (le rêve de tout backpacker). Nous nous installons dans notre chambre après avoir visité les lieux en compagnie de Guillaume, quand même quintuple champion du monde de snow-kite (faire du snowboard avec une voile). Le reste de son temps, il vit ici, s’amuse en kite-surf et fait pousser des salades et des légumes en autosuffisance. En gros, il a fabriqué un réseau de tuyaux qui nourrissent les plantes grâce aux excréments de ses poissons, des tilapias. Le tout est en circuit fermé, véritablement intéressant !

Lorsque Flo et Elliot reviennent de leurs courses, il est l’heure de l’apéro et du souper. La soirée sera tranquille avec Guillaume qui nous amène des fruits (le début de la saison de mangues !). Nous décidons de les accompagner à la plage le lendemain car Elliot va faire du kite-surf avec le maître. La bonne occasion de parfaire son bronzage avant de reprendre ensemble l’avion ! Départ donc le lendemain pour le sud de l’île sur la même plage près du camping, ça tombe bien, c’est magnifique! Pendant qu’Elliot s’éclate avec sa voile, nous restons avec Florence au bord de l’eau… Dans un accès soudain de motivation, Melanie (puis Claudio) décide d’aller à la borne située à 200m, il paraît qu’il y a du poisson. Effectivement, c’est superbe, mais l’allée se mérite car il y a du courant…

pb_huahine-10
Personne… Ah si, un tronc!

Le temps passe vite et il est déjà temps de rentrer sur Tahiti ! Nous nous faisons amener à l’aéroport et retrouvons par hasard Jennifer, rencontrée dans la pension à Papeete. Lors de l’escale à Moorea, nous disons au revoir à Florence et Elliot ainsi qu’à Jennifer. Nous espérons les retrouver lors de la suite de notre périple ou lorsque nous serons de retour en Suisse ! Nous atterrissons donc à Papeete où nous retrouvons Damien pour un dernier petit poisson cru. Nous terminons de boucler nos valises à minuit. Quatre heures plus tard, il est déjà temps de prendre nos sacs et de partir à l’aéroport, cap sur la Nouvelle Zélande !

pb_huahine-9

< article précédent         article suivant >

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :