Hong Kong

« C’est mal toute cette bouffe…»

Les formalités à la douane de Shenzhen après notre arrivée avec le train de nuit se passent sans mauvaises surprises, nous quittons donc la « vraie » Chine après un mois exceptionnel pour rejoindre la cosmopolite Hong Kong.

En sortant du métro

Nous avons réservé une chambre dans Kowloon, situé en face de l’île de Hong Kong. Une fois sortis du métro à Yau Ma Tei (celui-ci sans contrôles de sécurité) nous remarquons tout de suite quelques constructions typiques de la ville, à savoir des mini-gratte-ciels tout fins, ainsi que la forte circulation de voitures, taxis et bus dans les rues. Arrivés au rez-de-chaussée de notre affreux immeuble orange, nous nous demandons si l’ascenseur mène vraiment à une auberge ou s’il s’agit plutôt de l’accès d’une boîte underground berlinoise… Le monsieur de la réception nous ouvre la porte de la chambre et, vu la tête que nous devions faire, nous dit : « You know, it’s Hong Kong… ». Nous avions beaucoup entendu parler de la taille réduite des chambres de la ville, mais à ce point ? Elle doit faire 6 m2 max. Avec la salle de bain. Mais on s’y fait vite, c’est tout de même plus grand que la tente.

Plusieurs chambres par étage

Le soir nous avons rendez-vous avec Carina et Mario, les architectes autrichiens que nous avions rencontré à Pékin et qui sont déjà sur place depuis quelques jours, pour souper dans un endroit qu’ils avaient repéré. Nous prenons plusieurs petits plats à partager dont un avec des tripes sans faire exprès et passons une excellente soirée avant de retrouver le lit de 1.85 m de long (quelle chance, pile la taille de Claudio).

Le lendemain, nous partons pour une première découverte de Kowloon en longeant d’abord l’artère principale (Nathan Road), bordée de magasins, puis en traversant le grand parc avant d’arriver au Harbour-front, depuis lequel on découvre la fameuse skyline de Hong Kong, en face. Beaucoup de gratte-ciels, mais aussi des collines vertes en arrière-plan. Il faut savoir que 70% du territoire hongkongais est composé de verdure, ce qui contraste avec la forte densité de la ville.

Skyline non brumeuse
Harbour front

Nous poursuivons le long des quais pour ensuite nous diriger vers le très intéressant Hong Kong Museum of History, retraçant le développement de cette métropole, colonie britannique jusqu’en 1991 avant d’être restituée à la Chine, tout en gardant son indépendance (on y paye d’ailleurs toujours en HK$). En revenant vers notre quartier, on se perd dans les différentes rues et tombons sur quelques bars nous invitant à déguster une bonne bière artisanale. Nous soupons à proximité du marché de nuit de Temple Street, où les prix sont décidément plus abordables par rapport au reste des restaurants.

Kowloon
Temple chinois

Oui, Hong Kong est bien plus chère que les villes chinoises que nous avons visitées. Et surtout, on ne se sent pas en Chine, tellement c’est international. Certes, il y a toujours les enseignes en cantonais, mais on sent clairement les influences internationales. Les quartiers les plus authentiques nous les avons trouvés autour de Mong Kok, au centre-nord de Kowloon.

Du monde partout

Deuxième jour, il est temps de rejoindre Hong Kong Island, sur laquelle se trouvent toutes ces tours vertigineuses de banques et grandes compagnies, les hôtels de luxe et les shopping centers. Mais pas seulement heureusement! La traversée du Victoria Harbour peut se faire facilement avec le métro, mais ça serait une honte de ne pas succomber au charme du Star Ferry, qui, en plus de ne coûter pratiquement rien, offre des panoramas exceptionnels.

Le star ferry!
Traversée vers Hong Kong
Central Pier

Une fois de l’autre coté, nous prenons une des nombreuses passerelles piétonnes. C’est tellement dense qu’ils ont dû créer des niveaux suspendus pour les piétons pour que les voitures puissent circuler tranquillement au rez-de-chaussée. Et vu la vitesse avec laquelle roulent les bus à deux étages et les emblématiques taxis rouges, c’est peut être mieux pour la sécurité… Nous traversons évidemment un grand shopping mall, ce qui nous ne choque plus après les complexes monstrueux vus à Singapour ou à Kuala Lumpur. Par contre nous y découvrons les plus beau supermarché de tout le tour du monde ! Tout est magnifique et le choix de produits incroyable ! Il y a même plusieurs sortes de vacherin fribourgeois… D’accord, on arrête, mais c’est vrai.

Bureaux
Habitations
Les taxis rouges

Toujours par des passerelles nous nous dirigeons vers la maison mère de la banque HSBC, située dans un building conçu par le bureau Foster + Partners entre 1979 et 1986 et l’édifice le plus cher au monde lors de sa construction. Une fois sortis, nous voilà à l’arrêt du splendide tram à deux étages, que nous prenons évidemment pour quelques arrêts, un must !

Le tram très publicitaire

Les surprises s’enchaînent à une vitesse incroyable et nous empruntons déjà les Central-Mid-Levels Escalators, autre particularité de cette ville, qui n’est pas moins que le système d’escaliers roulants outdoor le plus long de la planète. Une bonne idée vu la topographie, avec des parties très en pente. Au fur et à mesure que nous montons à travers ces ruelles étroites, nous découvrons une infinité de petits magasins sympas et de restaurants proposant de la cuisine du monde entier (nous succomberons à la tentation en mangeant un pizza digne de celles de Naples et ce n’est pas parce que nous sommes en manque !).

Ca monte ou ça descends, c’est selon.

On pourrait dire que Hong Kong est la ville de la tentation culinaire par excellence. Il y a tout et c’est très dangereux! Bref, une fois en haut nous admirons la superbe finesse des tours poussant comme des champignons et redescendons tranquillement entre cette forêt urbaine en direction de SoHo, le quartier « alternatif ».

On ne se lasse pas de lever la tête

Nous visitons entre autres une magnifique réaffectation d’une ancienne centrale de police en ateliers artistiques de tout genre, vraiment top. Et devinez quoi, nous tombons à nouveau sur une micro-brasserie à l’heure de l’apéro, que du bonheur !

Caserne réaffectée

La soirée sera un peu moins exclusive : de retour dans la chambre nous partons à la recherche d’une machine à laver… Eh, oui, nous restons des voyageurs avec des soucis de voyageurs.

Troisième jour, il est temps d’aller voir le coté nature, toujours sur Hong Kong Island. Cette-fois nous prévoyons un pic-nic pour monter sur le fameux Victoria Peak au bord du très touristique Peak Tram (bein quoi, ça grimpe sec et il fait chaud, pas question de s’essouffler). Le bâtiment à l’arrivée est affreux (style Botta mais encore pire, c’est dire) et nous mettons 15 min à trouver une sortie.

Ceci est un labyrinthe

Il est possible de faire une belle randonnée autour de la colline sur env. 2h et les points de vue sur la ville sont à couper le souffle. Nous sommes chanceux, il n’y a pas trop de brume. La ballade est plaisante, une vraie sortie du dimanche et une bonne bouffée d’air frais contrastant fortement avec la nuisance sonore omniprésente de centre.

Jolie vue
Tout vert de verdure

Nous descendons à pied (oui, pour de vrai) et terminons l’après-midi dans un pub avec bière et burger (on avait dit que c’était une ville dangereuse) en regardant, à la télé, le tournoi de rugby se déroulant dans la ville au moment même. À la nuit tombée, nous reprenons le Star Ferry et profitons du spectacle de lumières depuis l’autre coté pour admirer une dernière fois l’emblématique skyline.

HK by night
Skyline

Notre séjour se termine déjà et le moins que l’on puisse dire est que nous avons adoré Hong Kong ! Nous ferons en sorte d’y retourner un jour (avec un budget un peu plus grand) pour profiter un max de cette ville incroyable et définitivement hors du commun ! Il est temps de retourner à l’aéroport, car le voyage continue… Nous changerons d’ailleurs un peu nos plans initiaux, mais ça c’est pour le prochain article.

< article précédent         article suivant >

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :