Dehang et Zhangjiajie

« We can visit together ! »

Le train de Chengdu nous amène à Chongqing puis à Jishou où nous devons prendre un bus pour le petit village bucolique de Dehang. Le bus est facile à trouver mais le chauffeur et les passagers essaient de nous faire passer un message : le bus va s’arrêter 4 km avant le village. Notez qu’il nous a fallu une heure pour comprendre. Loin de nous décourager et comme en Chine il y a une solution à tout, nous embarquons. Evidemment lorsque le bus s’arrête, sous un pont incroyable (le plus haut au monde qui relie deux tunnels!) on s’empresse de nous faire monter dans une voiture pour les 4 derniers kilomètres pour un prix tout à fait dérisoire. C’est beaucoup trop simple de voyager dans ce pays parfois.

Jolie vallée

Dehang

Dehang est un village ancien, bucolique et charmant dans une réserve naturelle, donc l’entrée est payante et plutôt chère. On essaie de se faire passer pour des étudiants étrangers mais on nous rétorque que ce sont les étudiants chinois qui bénéficient d’une réduction et on n’a pas trop l’air chinois… Raté pour cette fois.

Ambiance

Hors saison, le village est vide et nous avons même pas besoin de chercher une chambre car on vient nous chercher à la sortie de la voiture. C’est la fin de l’après-midi et nous nous baladons dans le village calme et désert pour finir par boire une bière au soleil. Disons qu’il y a pire comme entrée en matière. Le village vit au rythme des saisons et des cultures, avec l’appoint touristique qui doit être conséquent en saison. Mais les gens sont gentils et la plupart des personnes âgées portent encore le costume traditionnel de leur ethnie, les Miao et non ce ne sont pas des chats.

La foule se bouscule
Nous qui voulions un peu de paix
Nous voilà servis

Le lendemain nous partons sur les sentiers, quelques classes scolaires sont aussi là (pourtant on est samedi) mais rien de bien méchant. Nous arrivons à une cascade, la plus haute de Chine paraît-il et nous admirons l’endroit. Nous pouvons même passer derrière celle-ci pour nous rafraîchir, vu qu’il n’y avait que peu d’eau. Le temps est superbe et nous nous trouvons dans cette magnifique région montagneuse dotée de formations karstiques impressionnantes.

Douche
Les oiseaux chantent et la cascade aussi
Brumisateur
Et toujours cette foule impressionnante

Qui dit soleil, petit ruisseau et températures agréables dit également grillades ! La saison s’y prête et nous ferions bien un petit feu au bord de l’eau pour griller des saucisses. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire nous nous retrouvons avec des saucisses sous vide (mieux que les pattes de poulet), des bières et un briquet au bord du ruisseau en dehors du village. Inutile de vous dire qu’on était comme des enfants à faire griller nos mauvaises saucisses sur notre bâton. Des enfants qui boivent des bières mais des enfants quand même.

Grillade sino-helvétique

En fin d’après midi nous montons encore à un point de vue en suivant la vallée, entre les pics karstiques. Personne n’est venu troubler le calme de cette journée et nous sommes ravis d’avoir découvert ce petit village d’où les balades sont agréables et les gens très accueillants. Ah, il y avait aussi une arène proposant un spectacle local, mais quand ils ont commencé à venir chercher des gens dans le public (très peu nombreux) pour chanter en chinois, nous avons fui !

On dirait des…
des pics karstiques!
Les jolis sentiers de randonnée
Fuir

Zhangjiajie

Nous poursuivons notre route vers ce parc fort connu pour abriter les montagnes du film Avatar (que nous n’avons pas vu). Depuis la gare nous devons prendre un bus nous menant à l’entrée Est, moins empruntée, pour rejoindre notre logement. Problème, le bus dispose seulement de 20 places et 60 personnes attendent. Et la cadence entre les bus est de plus d’une heure. Après avoir raté le premier et observé les chinois se ruer dans le véhicule, nous nous demandons comment nous allons faire pour arriver à notre point de chute. Après deux heures de patience et avoir fait la connaissance de jeunes chinoises sympathiques le bus arrive enfin. C’est un véritable tour de passe-passe, Melanie se faufilant dans le bus pour réserver une place pendant que Claudio essaie de charger les sacs. Le tout avec 40 chinois se bousculant et hurlants.

Le noeud du problème

Nous finissons par être dans le véhicule avec une place assise pour deux. Problème : chacun doit être assis. La responsable nous dit que ça ne va pas et qu’il faut sortir. Hors de question, Melanie s’assied sur les genoux de Claudio, ce qui fait rire les chinois mais pas la dame. C’est un peu triste, mais c’est à celui qui ne cèdera pas. Nous refusons de sortir du bus, sinon nous n’arriverons jamais le soir même à notre auberge, et c’est finalement une jeune maman et sa fille qui doivent céder la place. Nous sommes tout désolés et ne comprenons pas pourquoi. Pourtant elle aurait pu avoir son bébé sur les genoux et rester dans le bus. Ma foi, le règlement c’est le règlement, on ne rigole pas avec ça ! Trois heures plus tard, nous arrivons dans notre auberge et dégustons un excellent souper avant d’aller nous reposer.

Le lendemain, nous nous levons de bonne heure et avons droit à un petit déjeuner de champion, la grand-maman se donne à fond pour les repas, c’est top ! Nous en avons besoin car nous allons monter à pied dans le parc pour rejoindre les points de vue, car la télécabine est payante en plus du prix d’entrée déjà très élevé.

La télécabine que nous n’avons pas prise

La promenade est sympathique et le sentier fait de marches n’est pas trop escarpé. Nous faisons la connaissance de deux jeunes étudiants chinois, Dengmingzhi et Liyanqiao (facile à retenir), qui nous proposent de visiter le parc ensemble. Nous acceptons volontiers !

Nos nouveaux amis!
Et là, la montagne elle te montre le ciel
La lumière était super!
Pas pour ceux qui ont le vertige
Les montagnes qui poussent

C’est parti pour une visite incroyable, faite de selfies et de rires au milieu d’une foule immense car c’est un jour férié. Nous avons un bon rythme et ne devons nous occuper de rien car nos deux nouveaux amis mettent tout en œuvre pour nous guider entre les différents bus et points de vue. Le parc est superbe malgré la lumière affreuse de ce jour gris. Par contre la foule est omniprésente et nous sommes soulagés d’être un petit groupe, cela nous fait oublier les queues et les bousculades pour prendre une photo.

Nous ne sommes pas seuls
Mais la vue est dégagée
Le pont naturel
Vue depuis le haut
C’est plus impressionnant en vrai

A la fin de la journée nous montons encore sur un autre point de vue, clairement la partie la plus acrobatique, avec échelles et passerelles au dessus de 300m de vide. C’est aussi là qu’il y a moins de monde et nous terminons cette journée en beauté, mais fourbus ! Après une bière avec nos nouveaux amis, nous prenons congé et retournons à notre pension. La patronne affiche un air ravi lorsque nous commandons notre souper « spicy » et nous dégustons encore une fois des plats délicieux.

Top of the rock
Euh, l’escalier il tient?
Murs de pierre

Le lendemain la pluie est au rendez-vous et la visibilité est nulle. Nous décidons de ne pas retourner dans le parc et reprenons le bus vers la ville de Zhangjiajie où notre train de nuit pour Hong Kong nous attend…

C’en est déjà presque fini de la Chine et nous nous rendons compte que nous avons adoré ce pays et ses habitants alors que nous ne nous y attendions pas du tout. La vraie bonne surprise de notre voyage est celle-ci. Nous développerons notre ressenti plus en détail dans notre bilan mais il est clair que nous comptons retourner visiter d’autres parties de cet immense pays.

< article précédent         article suivant >

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :