Iles Perhentian

« There ! A f***ing huge yellow box-fish »

L’avion en provenance de Hong Kong arrive en début de soirée à Kuala Lumpur. Nous avons bien le temps de rejoindre la gare routière de Putrajaya pour enchaîner avec notre transport favori le bus de nuit en direction de la côte Est de la Malaisie. Oui, car après notre séjour en Chine bien intense, nous avons décidé de ne pas aller en Inde et de privilégier un endroit un peu plus calme. C’était donc le bon moment pour enfin découvrir cette partie du pays, dans laquelle nous n’avons pas pu aller lors de nos précédents passages en raison de la saison des pluies (c’est inversé d’une côte à l’autre, c’est pratique).

Kota Bharu

Nous débarquons à 5h30, frais comme toujours, dans cette ville de 500’000 habitants selon wikipédia car elle a l’air d’en avoir 50’000 pas loin de la frontière thaïlandaise. En tout cas ce ne sont pas des lève-tôt par ici, il n’y a strictement personne dans les rues ! Nous marchons tranquillement vers notre hôtel où le réceptionniste, que l’on peut sans gène qualifier d’antipathique, nous rappelle que le check-in est à 15h00 (merci mec, on le sait mais il n’y a personne dans ton hôtel, tu pourrais quand même nous donner une chambre). Bon, nous laissons nos sacs et allons attendre le lever du soleil au bord de la rivière. Il commence à faire clair et voici quelques indigènes chinois d’âge avancé qui marchent d’un pas soutenu en tenu de sport le long du quai en nous disant bonjour.

Lever de soleil sur la rivière

Une fois trouvé un endroit pour déjeuner, nous flânons dans les rues calmes, ponctuées de quelques bâtiments coloniaux, et visitons le marché central, pour finalement mériter la spécialité de la ville (et la raison principale de notre étape ici), le nasi kerabu kelantan, une sorte de salade de riz bleu mélangé à du poisson seché et différentes épices, accompagné de poulet. Un vrai délice, gustatif ou visuel !

Petit musée
Miam!

Après une petite sieste dans notre chambre, nous découvrons encore le marché nocturne et terminons dans un authentique food court pour goûter à d’autres spécialités et boire une bière fraîche ! Notre passage à Kota Bharu aura été court et caractérisé par les découvertes culinaires, mais nous avons aussi bien aimé l’ambiance de la ville et la sympathie des gens (sauf le réceptionniste).

Allégorie du réceptionniste

Îles Perhentian

Le matin, avec un bon iced coffee dans la main, nous retournons à la petite gare routière pour nous diriger vers Kuala Besut, le point de départ pour les fameuses îles Perhentian, à bord d’un bus public. Nous ressentons tout de suite qu’il s’agit d’un endroit bien touristique, car à peine descendus du bus, on nous demande si nous avons déjà notre ticket de ferry. Arrivés au quai nous remarquons qu’il y a plus de dix compagnies différentes, toutes avec le même prix, fixe et imprimé sur les billets. Nous essayons donc de demander une bonne réduction à la première et hop, c’était en ordre sans même avoir besoin de négocier. C’est rare ça ! 10 minutes plus tard nous sommes installés dans notre petit bateau, qui s’avèrera bien puissant vu la vitesse avec laquelle il survolait l’eau.

En route!

Il y a deux îles principales, Kecil (la petite, plus animée) et Besut (la grande, plus calme). Nous avons choisi la première, ou nous débarquons sur Long Beach. La clarté de l’eau est sublime et il n’y a pas de grands complexes hôteliers en vue. Par contre c’est rempli de bateaux, ce qui enlève certes du charme, mais il y a une bonne raison à cela : nous sommes venus ici pour apprendre à plonger, et cette plage est remplie d’écoles proposant le brevet PADI avec possibilité de se loger dans des bungalows rudimentaires simples à des prix hyper compétitifs.

Ah ce bleu…
Dégradés
La plage et ses bateaux

Nous avons choisi le Panorama Divers & Chalets, ou nous sommes accueillis comme dans une famille par le jeune staff, malais et international. Mais ça ne rigole pas, après la bienvenue nous remplissons tout de suite les premiers formulaires liés à la santé et recevons nos livres de cours. Après avoir déposé nos sacs dans le bungalow bien, bien, bien, rudimentaire, nous faisons connaissance avec notre instructeur et c’est parti pour une séance DVD (en français) de trois heures dans un local où il fait presque 40°C. Nous avons en effet la chance de pouvoir faire tout le cours avec Nathan, notre instructeur lillois de presque 30 ans, ce qui facilite la compréhension, même si notre anglais n’est pas mauvais. Le courant passe tout de suite avec lui, et nous voyons facilement qu’en plus d’être super sympa, c’est aussi le meilleur prof qu’on puisse avoir : clair, précis et motivant !

Notre école
Notre prof motivé et motivant

Nos journées sont rythmées par une partie théorique, des petits examens et d’exercices pratiques dans l’eau, habituellement deux par jour. La mer étant très calme ici, il n’y a pas de piscine pour le cours, tout se passe dans de l’eau turquoise à 30°. Il y a pire comme salle de classe ! Nous n’oublierons jamais nos premières respirations sous l’eau, un moment indescriptible. Après trois jours nous obtenons le brevet PADI Open Water, nous permettant de descendre jusqu’à 18 m de profondeur et cela doit se fêter. Ça tombe bien, le soir le staff organise un Beer-pong (dans ce cas plutôt un Rhum-pong, mais c’est du détail), durant lequel échouons nous lamentablement en 1/8 de finale, mais passons une excellente soirée.

En ayant tellement adoré l’expérience, le lendemain nous décidons de poursuivre avec la certification PADI Advanced, nous permettant 5 spécialisations et un choix plus large de sites de plongée par la suite. Nous descendons à presque 30 m, faisons du cirque en passant dans des cerceaux sous-marins et en faisant le « Buddha à l’envers » (rester immobiles la tête en bas), plongeons de nuit en perdant de vue notre instructeur et découvrons une magnifique épave remplie de vie. Des moments inoubliables ! Nous avions vraiment l’impression de découvrir un nouveau monde, empli de couleur, de faune et de flore et en apesanteur ! Au total nous avons effectué 11 plongées de 50 minutes chacune, dont deux fun dives à la fin des deux formations.

Ca se prépare
A nous les profondeurs!
Salut Némo!
Salut tortue!
Salut calama… Claudio!
Coraux aliens

Le cours aura été intense, mais dans le bon sens du terme et nous avons adoré redevenir étudiants l’espace de quelques jours pour découvrir la vie sous-marine, une expérience vraiment formidable. Nous n’avons malheureusement pas pu visiter le reste de l’île, mais avons pu la voir sous plusieurs angles depuis la mer et savourer de bons plats sur « notre » plage. Pas tout est beau et rose, notamment au niveau de la gestion des déchets et de la propreté qui laisse un peu à désirer une fois un peu à l’intérieur, mais nous y avons passé une semaine de rêve et quittons cet endroit les larmes aux yeux. Toute l’équipe du Panorama Divers va nous manquer car leur accueil aura été incroyable et nous a parfaitement transmis la passion de la plongée, que nous espérons pouvoir pratiquer à nouveau le plus vite possible, car la sensation de liberté éprouvée est incroyablement magique !

Magique on vous dit!
Même Némo est d’accord.

Après un dernier soir bien arrosé, nous disons au-revoir aux Îles Perhentian et retournons à Kuala Lumpur pour y passer les derniers jours de notre tour du monde avant de rentrer en Suisse, chez nous.

Quitter le paradis…

Remplis d’impressions et de souvenirs, nous ne réalisons sûrement pas encore l’ampleur de ce que nous avons fait, mais soyons honnêtes : nous sommes tristes que cette année se termine déjà, car nous n’avions pas fini de voyager. Il y a tellement de choses à découvrir que nous pouvons affirmer sans hésitations : « ça sera pour la prochaine fois ».

< article précédent          article suivant >

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :