Cusco et la vallée sacrée

« Un nombre Inca-lculable de touristes »

Cusco

Arrivés au petit matin dans cette ville incontournable du Pérou, nous marchons en direction de la plaza de armas avec nos gros sacs. Décrite comme « splendide ville aux beaux bâtiments construits sur les anciens murs inca », notre première impression fut plutôt la suivante: plus touristique tu meurs! Certes, c’est très joli et il y a des petites ruelles toutes mignonnes, mais tout est fait pour les touristes, souvent de passage avant de rejoindre Machupicchu: restos touristiques avec collaborateurs qui t’invitent à entrer, agences de voyages partout, dames en robe « typique » avec petit lama (mais pauvres bêtes!) pour prendre des photos, boutiques de tout genre, propositions de massages le Pérou étant réputé pour ça… Bref, Disneyland.

Quartier de San Blas
Quartier de San Blas

Bon, une fois nos sacs posés dans un hostal (où l’on nous propose directement tout genre d’excursions!), nous partons à la découverte des lieux. Et, surprise, nous pouvons affirmer que plus le temps passait et plus nous nous sentions bien, car il y a quand même beaucoup de chouettes endroits pour flâner, boire un verre ou bien manger. Il faut juste faire abstraction du reste de la masse touristique. Mais finalement, Cusco aura surtout été notre base entre les différentes excursions, que ça soit pour la préparation, le repos ou la rédaction d’articles pour le blog, mais elle nous aura moins charmée que par exemple Arequipa ou même Trujillo.

Plaza de Armas tôt le matin
Plaza de Armas tôt le matin

Vallée sacrée

Cette vallée, située à peu de temps de trajet de Cusco est réputée pour ses nombreuses ruines incas, et nous avons découvert des panoramas incroyables. Nous avons opté pour visiter quatre sites (un ticket de 70 S, valable deux jours regroupant ces sites) en nous déplaçant surtout en transports publics et en passant une nuit en route.

Route entre Maras et Moray
Route entre Maras et Moray

Pisac

Après 3h de bus, nous prenons un taxi aux alentours de 10h pour monter les 13km de route jusqu’aux ruines de Pisac, constituées d’une belle citadelle haut perchée et de nombreuses terrasses, utilisées auparavant pour la culture. L’endroit est splendide, malgré la présence importante de touristes plus occupés à faire des selfies (les américains) et à se plaindre de la montée (les français). Bonjour les clichés. Nous avions ensuite prévu de redescendre au village à pied en passant par les ruines situées plus bas, mais surprise: celles-ci sont « fermées »… Nous pensons que cela est surtout dû au manque de temps consacré pour la visite par les tours organisés pour descendre plus bas et remonter, que par les travaux d’entretien annoncés. Bien, nous avons fait quoi du coup? Exactement, nous sommes quand même descendus aux ruines du bas et avons continué jusqu’au village sans aucun problème, avec l’avantage qu’il n’y avait personne d’autre! Une fois restaurés au mercado bien typique (vraiment cette fois-ci!), nous voici répartis en direction de Ollantaytambo pour la suite.

Pisac depuis les ruines du bas
Pisac depuis les ruines du bas

Ollantaytambo

Trois changements de minibus plus tard, nous arrivons dans ce village au nom simple à retenir où nous avions prévu de passer la nuit. Il faut savoir que ce dernier a gardé le plan inca d’origine, avec les petites ruelles pavées et même le système de canalisation de l’époque! Et c’est très beau! Nous trouvons un petit hospedaje tout mignon et décidons de profiter d’une terrasse de la place pour boire une bière au lieu de visiter les ruines… En effet Ollantaytambo est un point de départ du train pour le Machupicchu, ce qui fait que de nombreux tours s’arrêtent ici avant de poursuivre. Les ruines sont donc bondées tout l’après-midi, même si situées à l’ombre!

Accès au site
Accès au site

Le lendemain matin, nous voici plus motivés que jamais à l’entrée du site aux alentours de 8h. Il y a très peu de monde, c’est au soleil levant et c’est surtout impressionnant! Les terrasses et autres constructions (dont des bains!) qui surplombent le village sont très belles et invitent à déambuler tranquillement d’un endroit à l’autre.

Mais c'est quoi?!?
Mais c’est quoi?!?

Moray

Place à la suite, pour laquelle nous pensions revenir sur Urubamba pour prendre un taxi en direction des ruines de Moray (aucun autre transport n’y arrive). Mais le hasard a fait qu’un gentil taximan nous propose, à prix correct (quand même négocié), un circuit directement depuis Ollantaytambo, comprenant les visites de Moray, Maras et des salineras pour ensuite nous déposer sur la route principale pour prendre un bus et revenir sur Cusco. Nous prenons donc une petite piste passant par des paysages magnifiques, avec pauses photos, jusqu’à Moray, un système de terrasses en amphithéâtre apparemment utilisé par les incas pour des études agronomiques en simulant différents climats (plus chaud en bas et plus frais en haut).

Un crop circle?
Un crop circle?

Salineras

Pas de ruines inca cette fois-ci, mais des splendides salines situées dans une petite vallée de montagne. Les différents bassins construits en terrasse forment une jolie composition avec leurs reflets et les petits ruisseaux qui les alimentent (un ruisseau salé est le point de départ de ces bassins). Nous nous éloignons du début ou s’entassent la plupart des tous les gens pour trouver un coin tranquille pour picniquer, toujours avec vue sur les salines bien entendu (et même en utilisant un petit échantillon de sel pour assaisonner notre avocat…).

Tu me passes le sel?
Tu me passes le sel?

Chinchero

Sur la route du retour vers Cusco, nous nous arrêtons encore à Chinchero, petit village situé à 3800m avec belle vue sur les cimes aux alentours. Ici, une église construite sur des anciens murs inca, mais aussi et surtout de nombreuses terrasses avec des murs incroyablement bien exécutés! Un bel endroit pour faire une petite sieste avant de revenir au point de départ après deux jours très intéressants qui nous auront bien mis dans l’ambiance inca, avant de passer à des choses plus sérieuses!

Une petite partie des murs
Une petite partie des murs

< article précédent          article suivant >

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :