Moorea

« Ou bien habiter plutôt par là? « 

C’est après avoir dormi un peu plus de quatre heures que nous nous dirigeons vers l’aéroport pour prendre le vol le plus court de notre vie, soit 8 min chrono (!) de Tahiti à Moorea, son île voisine avec une silhouette hors du commun. Pas bien pour l’environnement direz-vous, mais le trajet étant inclus dans le pass inter-îles, nous n’allions quand même pas payer le ferry en plus…

pb_moorea-1
Moorea depuis Tahiti

Une fois récupéré nos sacs sur une sorte de présentoir (oui, l’aéroport est petit), direction la sortie pour prendre un taxi hors de prix route principale pour faire du stop afin de rejoindre le camping situé de l’autre côté de l’île. Évidemment nous étions les seuls, les autres ayant tous un transfert prévu par les hôtels respectifs. À peine 5min plus tard, un jeune polynésien s’arrête et nous pousse jusqu’à chez lui, à quelques kilomètres de là, en longeant la côte baignée par le splendide lagon. Mais attention, il propose même d’attendre qu’il range ses courses pour poursuivre encore un peu plus loin avec lui, le tout avec un verre d’eau, une dégustation du jackfruit plus un sac avec un pamplemousse, une papaye et un … corossol! Si ce n’est pas de l’accueil ça! Après deux autres stops, nous voilà arrivés au fameux camping, le seul de l’île et qui n’a en plus pas très bonne réputation au niveau de la bienvenue…

Montage très pénible sous le soleil
Montage très pénible sous le soleil

Alors, il n’y avait certes ni de ballons ni de fanfare pour notre arrivée, mais l’endroit était fabuleux. Une seule autre tente, quelques cabanes, mais surtout une petite plage et de l’eau magnifiquement turquoise juste devant! Voilà un aperçu des paysages de carte postale tant rêvés.

Vue au petit déjeuner
Vue au petit déjeuner
Vue au petit déjeuner quand il ne fait pas beau

Comme il est encore tôt, nous nous dirigeons vers la plage de l’hôtel Tipaniers, pas loin. Avec les deux motus (îlots) en face et le somptueux lagon, c’était le lieu idéal pour se poser un peu, avant de rejoindre Jennifer et Damien (rencontrés à Tahiti) pour le dîner dans un snack au bord de l’eau. Au menu: tartare de thon et mahi mahi pané au lait de coco. Un vrai délice! La journée s’est ensuite vite terminée et nous étions prêts pour la première nuit sous tente dans un pays chaud! Spolier: c’est trop cool de ne pas avoir froid.

Plage des Tipaniers
Plage des Tipaniers
Le fameux tartare de thon
Le fameux tartare de thon

Le lendemain nous avions prévu de louer un scooter, mais il n’y en avait plus à disposition… Retour donc aux Tipaniers pour prendre un kayak et faire face au courant et au vent pour aller voir le spot des raies et des requins! Incroyable, plein de requins pointe noire (inoffensifs) et des raies qui sautent sur Melanie s’approchent de toi sans timidité pour se faire caresser (bon, avec les « guides » des tours organisés qui leur donnent à manger ce n’est pas vraiment étonnant…). Ce fut tout de même un moment magique! Pas de GoPro, pas de photos!

De retour sur la plage, nous avons craqué pour un cocktail sur la terrasse de l’hôtel, avant de se faire pousser plus loin en stop et monter à pied sur une colline. La vue depuis là-haut en vaut l’effort! Sur le retour, nous avons pu boire un délicieux jus de fruit ananas-vanille-citron dans un snack sur la route. Top la classe!

Vue depuis la montagne magique
Vue depuis la montagne magique

Le matin suivant nous sommes parvenus à trouver un scooter pour la journée. Après avoir dévoré savouré deux pains au chocolat, c’était parti pour faire le tour de l’île: un belvédère avec vue sur les deux baies, une dégustation de jus de fruits et de mélanges alcoolisés, à 10h30… dans l’usine Rotui, un bain sur une plage de sable blanc, un point de vue sur un hôtel pour nous impayable, un sandwich de l’autre côté de l’île et pour finir une autre plage sublime. Trop beau! Et une fois de retour au camping, il était temps de boire un petit apéro avec Rachel, Laurence et Yann, installés également par là, en contemplant un beau coucher de soleil. Bref, une journée vraiment pénible.

A l'intérieur...
A l’intérieur…
Le belvédère
Le belvédère
Notre bateau, ou pas.
Notre bateau, ou pas.
Hôtel impayable
Hôtel impayable
Autre plage sublime et bondée
Autre plage sublime et bondée

Après une autre nuit bien reposante, nous partons en petit comité sur un bateau pour aller voir les baleines. Sur le chemin, nous voyons plein de dauphins sauter partout, un vrai spectacle ! Une fois sortis du lagon, nous voici dans les grandes vagues du Pacifique à admirer ces gros mammifères à en chercher pendant des heures sans en apercevoir…

En route pour les baleines!
En route pour les baleines!
Dauphins dans la "passe"
Dauphins dans la « passe »
Vers l'océan et le mal de mer
Vers l’océan et le mal de mer

Eh oui, malgré la haute saison, il ne se montrent pas toujours. Melanie a ensuite essayé d’aller en chercher directement dans l’eau, mais c’était plutôt pour calmer son mal de mer. C’est donc quand même un peu déçu que nous terminons notre sortie. En ayant fait la rencontre de Sarah et Dominique, deux Valaisans en vacances, nous décidons d’aller manger une morce ensemble avant de louer un petit bateau moteur pour retourner au spot raies-requins. Cette fois il y avait moins de poissons, mais nous étions complétement seuls ! C’est alors bien fatigués que nous nous couchons le soir.

Lagon somptueux
Lagon somptueux

Voici malheureusement déjà notre dernier jour sur Moorea. Suite au pliage de la tente et aux au-revoir, nous commençons à marcher le long de la route en faisant du stop pour rejoindre le snack auquel nous étions allés le premier jour. Le mardi n’est apparemment pas un bon jour pour en faire, du coup nous avons attendu looongtemps (toujours en marchant bien entendu). Mais le thon une fois mi-cuit et une fois en sashimi valaient fortement notre patience. Un repas parfait pour terminer (pour cette fois) la découverte de cette splendide île ! Une fois rejoint l’aérodrome, voici déjà notre avion, prêt à nous amener sur la prochaine destination : Raiatea.

pb_moorea-22

< article précédent         article suivant >

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :