Côte Sud-Est

« Vous reprendrez bien un peu d’océan ? »

Nous faisons connaissance avec notre Hyundai blanche et spacieuse en début d’après-midi, c’est le luxe ! Vu le beau temps prévu les prochains jours, nous prévoyons de camper tout au long de notre road-trip sur la côte sud-est, de Sydney à Melbourne. Une fois sortis du parking, nous sommes bien contents d’avoir déjà conduit à gauche durant un mois, car le trafic est dense sur les routes à plusieurs voies. Ça change du calme néo-zélandais !

Grand Pacific Drive

Quelques kilomètres au sud de Sydney, après avoir traversé le parc national royal (une forêt), nous voilà sur le Grand Pacific Drive, longeant les falaises. La côte est assez construite, ce qui nous surprend un peu. Visiblement il s’agit de la partie du pays la plus peuplée.

pb_cote-sud-est-2
Vertes prairies et côte peuplée…
pb_cote-sud-est-1
Fleurs bizarres…

La fin de journée se rapproche et nous allons voir le seul « camping » gratuit de la région. S’agissant d’une aire d’autoroute (hors de question de planter la tente là !), nous décidons d’investir dans un vrai camping à Kiama. C’était évidemment sans compter sur le fait que le vendredi les gens de Sydney adorent sortir de la ville ! Les trois premiers emplacements étaient tous complets, c’est alors que nous découvrons notre premier Holiday Park, le seul ayant encore une place. Et, comment dire, ce n’est pas tout à fait notre truc. Déjà c’est super cher, mais surtout c’est bondé de camping-cars hyper équipés avec pratiquement que des familles. Alcool interdit dans les lieux communs, plus de bruit après 22h. C’est presque un peu sectaire…

pb_cote-sud-est-4
Le Holiday Park, la Hyundai et notre tente…

Kiama – Moruya

Une fois repliée la tente, nous reprenons notre route le long de la côte, où nous découvrons entre autres Hyams Beach au sable blanc (c’est le cas de le dire !), avant de traverser le Murramarang National Park et rejoindre Pebbly Beach, connue pour la présence de Kangourous. Et effectivement il y en avait beaucoup ! Les premiers pour Claudio, Melanie en ayant déjà vus lors d’un précédent voyage en Australie.

pb_cote-sud-est-12
Hyams beach
pb_cote-sud-est-5
Autre beach
pb_cote-sud-est-3
« Le sable le plus blanc du monde » comme dirait la pub
pb_cote-sud-est-9
Murramarang National Park
pb_cote-sud-est-8
Kangourous!

L’emplacement pour la tente était décidément plus à notre goût cette fois-ci. En bord d’océan, pas trop de monde et pas cher. Ça sera d’ailleurs la dernière fois que nous payerons pour dormir avant d’arriver à Melbourne.

pb_cote-sud-est-11
A côté du camping

Moruya – Genoa

Journée tranquille au programme, avec une route très belle ponctuée baies et plages. Un stop à Pambula, connue pour ses huîtres, s’impose pour midi, avant de poursuivre notre périple vers Mallacoota. Le Bottom Lake rencontre l’océan à cet endroit, avec des eaux qui se mélangent en faisant de beaux dégradés…

pb_cote-sud-est-14
Baie turquoise et pierres rouges
pb_cote-sud-est-15
Mallacoota côté lac
pb_cote-sud-est-16
Mallacoota coté océan

En Nouvelle Zélande nous n’avions pas fait de grillades. C’était alors le moment de rattraper cela, surtout que de nombreuses rest areas mettent à disposition des grills électriques. Un endroit calme ou planter la tente, une bière et des saucisses accompagnées d’une bonne salade. Le top pour passer la soirée avec des températures idéales.

pb_cote-sud-est-6
Oh des pélicans! Dixit Melanie
pb_cote-sud-est-7
Et l’océan jamais très loin
pb_cote-sud-est-13
Un bout de route

Genoa – Sale

Afin d’avance un peu et en sachant que cette partie n’est pas la plus intéressante, nous roulons quasi sans interruption. Le dernier bout pour rejoindre le campground se fait entièrement sur du gravier et au milieu de nulle part. Arrivés à destination, nous découvrons un endroit magnifique, entouré d’arbres et surtout sans personne à l’horizon. Après un bon feu de bois et suite à la rencontre d’une espèce animale inconnue, nous nous endormons paisiblement avec les sons de la forêt.

pb_cote-sud-est-18
Drôle de bête…
pb_cote-sud-est-17
Maison!

Philipp Island

Nous reprenons la route, toujours le long de l’océan, qui nous propose des points de vues plus spectaculaires les uns que les autres.

pb_cote-sud-est-20
Fièrement dressé
pb_cote-sud-est-19
Quand la forêt rencontre la mer
pb_cote-sud-est-21
Encore une plage bondée…

Malgré le détour, nous décidons d’aller sur Philipp Island. La raison principale n’est pas le circuit de Moto GP (nous y passerons tout de même, sans apercevoir Valentino) présent sur l’île, mais les koalas ! Un centre de conservation permet de se promener dans leur habitat naturel, à savoir les eucalyptus. Une fois dans le parc, un panneau met en garde de la présence de serpents… Pas très rassurant pour Claudio, mais nous ne les verrons pas, apparemment ils sont timides. Les koalas, occupés soit à manger, soit à dormir sont vraiment trop choux beaux, ça donne envie de les câliner (ce nous ferons avec une peluche dans le magasin de souvenirs). Les observer est très zen et on passe un bon moment à cet endroit.

pb_cote-sud-est-22
Câlin!
pb_cote-sud-est-23
Dodo…
pb_cote-sud-est-24
Miam

Nous revenons ensuite sur nos pas pour traverser Melbourne et dormir plus loin, afin de pouvoir profiter de la Great Ocean Road le lendemain. Ce n’était pas une partie de plaisir, car qui dit grande ville dit aussi bouchons en fin de journée… Pour finir, nous arrivons au camping, à nouveau dans une belle forêt et en rencontrant plein de kangourous sur le chemin, alors qu’il commence à faire nuit.

Great Ocean Road

Une fois rejointe, nous nous rendons vite compte que cette route est un peu the place to be pour les touristes. Plein de cars, minibus et voitures avec surtout des asiatiques à l’intérieur, se suivent. Les panoramas sont, à juste titre, exceptionnels et la route est vraiment magnifique. Il y a plein d’endroits où s’arrêter, d’accès aux plages et de points de vue. Par contre, interdiction de camper, donc il faudra la faire en un jour, d’autant plus que c’est ce qu’il nous reste avant de devoir rendre notre chère Hyundai à Melbourne.

pb_cote-sud-est-25
Dramatiquement vôtre
pb_cote-sud-est-26
Tout de blanc vêtu
pb_cote-sud-est-27
Immensité de l’océan

Premier arrêt café près d’un phare blanc, à Split Point. Non seulement le café est très bon, mais la vue est magnifique et il fait un temps presque radieux ! La route continue, ponctuée des falaises et de l’océan léchant le sable… Ce serait parfait sans toute cette circulation, tous ces touristes avec tous leurs selfie sticks à la con, mini caméra (commençant par g et finissant par o) et j’en passe… Parmi les absurdités : le trépied à smartphone, la dernière mini caméra au bout de son très long et très gros selfie-stick, le dernier réflex en mode automatique avec flash pour photographier le paysage à contre-jour… Oui, on en a un peu plein le cul ras le bol des gens qui ne peuvent pas s’empêcher de faire 25 selfies à la seconde ou te rentrent dedans parce qu’ils sont concentrés sur leur smartphone au lieu de profiter de la vue qui leur est offerte.

pb_cote-sud-est-28
Nous on préfère la vue

Bref, on était sur la route donc, très jolie, très en zig zag et on a terminé par les 12 Apostles, des formations rocheuses de toute beauté façonnées par l’océan. Faisons abstraction des 500 personnes sur place et des deux imbéciles qui grimpaient dessus, pour se laisser éblouir par le spectacle de l’océan grondant et des vagues agaçant la base de ces géants de pierre.

pb_cote-sud-est-29
Le premier apôtre
pb_cote-sud-est-33
Plein d’apôtres
pb_cote-sud-est-32
Apôtres N°2 et N°3
pb_cote-sud-est-31
Apôtre invisible

Notre route se termine à cet endroit, car il est tard et nous avons eu notre lot. Nous ne terminerons pas la Great Ocean Road, préférant chercher un dernier camping tranquille pour passer note dernière soirée sous tente paisiblement. Nous le trouverons près d’un lac, avec un peu de vent, mais aussi un grill nous permettant de faire un feu pour chauffer de l’eau pour du thé. Souper au poulet grillé et salade avant de s’endormir au son des crapauds.

pb_cote-sud-est-34
Là, on ne voit pas les moustiques
pb_cote-sud-est-37
Chauffe cocotte
pb_cote-sud-est-36
Joli lac

C’est en sortant de notre tente le matin que le monsieur qui dormait à proximité et équipé d’une radio nous annonce : « Trump made it ! » Bon… on va faire abstraction de tout ça en reprenant notre chemin, hein…

pb_cote-sud-est-35

< article précédent         article suivant >

6 Comments

Add yours →

  1. Magnifiques photos! Très beau séjour!

    J'aime

  2. Magnifiques témoins.. en images et mots.. de votre passage ! La magie opère ! .. MERCI.😊
    Bonne continuation , les tourteraux !
    BigBisous.😘
    B. de Frib..en Inde

    J'aime

  3. Comme toujours des images qui font tout chaud au coeur,et tout cet océan tout de bleu différents, kangourous et koalas plus les pélicans, tout ce que j’aime! Merci mes chéris! Maman Evelyne

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :