Bagan

« The wire is too bad ! »

Notre bus de nuit, étonnamment confortable, arrive à la gare routière de Nyaung-U vers 5h du matin. C’est encore à moitié endormis que nous faisons face aux chauffeurs de taxi qui, évidemment, demandent des prix trop élevés alors qu’ils sont affichés… Nous finissons par en partager un à quatre personnes avant de prendre la route. Surprise il nous faut encore nous acquitter du droit d’entrée au site, relativement cher compte tenu du manque de protection des temples, mais nous y reviendrons. Notre guesthouse se trouve dans cette petite ville, depuis laquelle il est facile de partir à la découverte des différents sites de la fameuse plaine de Bagan. Le lever du soleil étant vers 6h30, nous hésitons un très court instant à aller directement le contempler, mais le fait qu’on nous mette à disposition la chambre tout de suite nous fait préférer un bonne deuxième partie de nuit. Ça sera vers 9h30 et après un petit déjeuner de champion sur le toit-terrasse que nous prenons possession de nos splendides vélos pourris de ville pour la journée.

pb_bagan-2
Et c’est parti!

Il faut savoir qu’il y a trois petites agglomérations autour de la pleine : Old Bagan, une enceinte dans laquelle se trouvent des temples et quelques hôtels haut de gamme, New Bagan, ou habitent principalement les locaux et on y trouve quelques hébergements, ainsi que Nyaung-U, où nous logeons, la plus grande et la plus animée. Qu’on s’entende bien, ça n’a absolument rien à voir avec Siem Reap près des temples d’Angkor au Cambodge. Ici, on se croirait au début du développement touristique avec peu d’agences et seulement quelques restaurants et échoppes (espérons que cela reste comme ceci) !

pb_bagan-28
On est loin des grosses routes touristiques…

Nous longeons donc la petite route en direction Old Bagan sous le soleil tapant et nous arrêtons chaque deux minutes pour contempler un temple ou une pagode, la plupart construits en briques, et pour boire de l’eau. La plupart des temples étant encore en fonction, il faut d’ailleurs être habillé en conséquence, longues manches, et laisser les chaussures à l’entrée. Pour mieux nous rendre compte de l’étendue du site, nous montons sur une terrasse en passant par l’escalier interne d’un temple et là nous en prenons plein la vue: des pagodes et des temples à perte de vue, il y en a absolument partout ! Des grands, des petits, des pointus, des blancs, c’est superbe!

pb_bagan-3
Un champitemple!
pb_bagan-4
Arrondi
pb_bagan-5
Colorés
pb_bagan-6
Blanc, carré, pointu
pb_bagan-30
En rénovation
pb_bagan-1
Feuilles d’or

Avant de trouver un endroit depuis lequel assister à notre premier coucher de soleil, nous nous dirigeons au bord du Irrawaddy River, où nous trouvons un bateau-restaurant parfait pour boire une petite bière rafraichissante en admirant la vue.

pb_bagan-7
Oh mon bateau!

Nous nous perdons ensuite dans les petits chemins de la plaine et trouvons une jolie pagode avec peu de monde pour attendre paisiblement que le soleil descende. C’était sans compter le connard grossier personnage qui monte sur la pagode et demande à voix forte et avec un fort accent d’un pays bien représenté en voyage « at what time is the sunset ? » avant de partir dans un délire tu type « oh, il y a un câble » et de crier à sa femme, dix mètres plus bas « chérie, il y a un gros câble là, c’est trop moche ! C’est nul pour les photos, on va ailleurs ! » et de terminer par un « the wire is too bad » dirigé aux gens présents sur la pagode et de repartir. Non, mais ta gueule mec ! Autant vous dire que nos pauvres voisines, françaises elles aussi, avaient très honte de leur compatriote… Mais c’est vrai que la vue était des plus banales…

pb_bagan-8
The wire is too bad…
pb_bagan-9
Viens chérie on se barre…

Une fois le soleil couché, nous reprenons nos vélos pour rentrer, car il fait vite nuit et frais, et il y a encore une bonne demi-heure de trajet. Nous trouvons ensuite un petit restaurant pas trop cher pour souper et allons au lit de bonne heure, car le lendemain le réveil sonnera tôt…

À 5h15 nous cherchons notre e-bike (oui, ils sont écolos par ici) de l’autre coté de la rue et nous dirigeons dans la nuit noire vers le temple conseillé par le locataire afin d’éviter la grosse masse de gens. Merci maps.me, car sans cette app, il aurait été impossible de trouver l’endroit avec tous ces chemins ! Sur place nous serons presque entre nous, seuls un autre jeune et un groupe de cinq chinois hyper équipés avec du matériel photo haut de gamme s’y trouvent. Le jour commence à se lever et laisse apparaître les milliers de pagodes disséminées dans la pleine. Nous commençons presque un peu à nous inquiéter, car il n’y a pour l’instant aucune trace des montgolfières qui rendent les lever de soleil de Bagan si spécial. Mais quelques minutes plus tard, ça y est : vingt ballons apparaissent à l’horizon et s’envolent vers l’aube, passant au dessus des pagodes au moment ou le soleil se lève derrière les montagnes au loin. Que dire de ce moment ? C’est magique et émouvant, c’est très fort… Nous restons ébahis par tant de beauté et de poésie. Cela restera sans doute un des moments forts de notre tour du monde !

pb_bagan-10
Salut toi
pb_bagan-11
Comme des lampions
pb_bagan-12
Pas trop de monde
pb_bagan-13
Solitaires
pb_bagan-14
On fait la course?
pb_bagan-16
Un peu de sérieux, c’est magique….

Nous rentrons ensuite à la guesthouse pour prendre le petit déjeuner (et recharger le e-bike, dans le doute), avant de reprendre la route au sud de la plaine, pour rejoindre New Bagan cette fois-ci. On a même le temps pour un petit cours de conduite pour Melanie vu qu’il y a beaucoup de place entre les temples.

pb_bagan-17
Pyramide
pb_bagan-18
Plaine de temple
pb_bagan-19
Cadrage
pb_bagan-22
Beaucoup de place pour apprendre à rouler

Nous apprenons un peu par hasard qu’en août 2016 il y a eu un tremblement de terre assez fort dans la région, ce qui a fortement endommagé les constructions (personne ne nous avait parlé de ça auparavant!). C’est principalement pour cette raison qu’il n’est plus possible de monter sur tous les temples, beaucoup étant en réparation. L’autre raison est la construction d’une tour absolument ignoble ordonnée par le régime militaire pour obliger les touristes à payer pour monter et avoir la vue sur la plaine. Apparemment c’est aussi à cause de cette tour que le site n’est pas classé patrimoine mondial par l’UNESCO… Eh bein les gars, un grand bravo !

pb_bagan-29
D’où les échafaudages
pb_bagan-26
Restauration ratée?
pb_bagan-25
Bas reliefs encore préservés
pb_bagan-24
Mais peintures en bien mauvais état…

Une fois à New Bagan et ses rues quasi désertes, nous trouvons un petit endroit pour dîner, avant de retrouver une terrasse sur les hauteurs de la rivière. Sur le chemin du retour, nous montons sur une petite pagode pour faire une petite sieste à l’ombre et avec un petit vent plaisant. Nous choisissons ensuite de contempler le coucher de soleil sur un temple plus connu. Erreur, c’était bondé de monde ! Le spectacle était par contre une nouvelle fois à la hauteur mais la magie est moins présente au milieu de 200 autres personnes…

pb_bagan-23
Dîner
pb_bagan-31
Quel caaaaalme…
pb_bagan-32
Etendue immense
pb_bagan-33
Partout, partout des temples
pb_bagan-34
Old Bagan
pb_bagan-35
Future maison
pb_bagan-21
Remarquez les agrafes
pb_bagan-20
Ambiance
pb_bagan-36
Coucher de soleil bis

Après une petite douche, nous rejoignons Soetkin et Thomas, nos deux amis belges rencontrés à la frontière thaïlandaise, pour passer une agréable soirée ensemble, notre dernière à Bagan déjà. Nous aurions aimé prendre le ferry public pour rejoindre Mandalay par l’Irrawaddy, mais malheureusement celui-ci ne circule que deux fois par semaine. Nous nous résignons donc à prendre le bus du lendemain matin en direction du nord-est, pour partir à la découverte du Shan State.

pb_bagan-27

< article précédent         article suivant >

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :