Hoi An et Hué

« Under my umbrella …ella …ella »

Le tour guidé se poursuit au centre du Vietnam… Une fois arrivés à l’aéroport de Danang, le nouveau bus nous amène directement à Hoi An, ville coloniale située à environ 45 min de route. Contrairement à nos co-voyageurs affamés (il est déjà 21h), nous allons directement dormir dans notre chambre car nous avions craqué pour un Burger King avant l’envol.

On ne vous raconte pas des salades

Hoi An

Quand nous partons pour la visite du centre historique le matin, le ciel est gris, mais le jaune des beaux bâtiments apporte un peu de couleur à l’ensemble. La visite du marché est une nouvelle fois très intéressante et nous avons le temps de découvrir les différents « rayons » fruits & légumes, poissons & fruits de mer, ainsi que viandes & volailles, vivants d’un côté et découpés de l’autre, on peut dire que c’est frais. Un régal visuel avec beaucoup de vietnamiens en train de faire leur courses sur leur scooter bien évidemment.

Bon, on peint la ville en jaune, ok?
Tût, tûûûût! Pardon, excusez-moi, sorry…
Mais où est Claudio?
Dans le cochon tout est bon! Ou bien c’est du boeuf?
Voilà des fruits exotiques!

Une fois arrivés dans une des ruelles principales, l’ambiance change : il n’y a pratiquement personne, mis à part les touristes occidentaux et les vendeurs. C’est beau, certes, mais avec un coté Disneyland dû à l’alignement de boutiques et restaurants-bars. Le guide (un autre que celui du nord heureusement) nous fait prendre place dans un petit théâtre, où l’on assiste à des spectacles de danse traditionnelle (nettement plus intéressant que les marionnettes aquatiques) et avons l’occasion de participer à un bingo local (sans gagner). Le programme poursuit avec une maison ancienne en bois où on peut acheter des trucs et un temple chinois, rien d’exceptionnel en soi… Nous visiton aussi une fabrique de soie, et à défaut de se faire coudre une veste ou une robe, nous aurons au moins appris à connaître les charmants vers à soie, coucou toi !

Jolie rue qui plaît beaucoup aux touristes
Ah oui, la ville est connue pour ses lampions!
Oui le théâtre était bien!
Idées pour agrémenter notre cour
Bon ok c’est peut-être un peu kitch
Tous les assemblages sont en bois
Je suis laid mais je chie de la soie!

L’après-midi est libre « libérés, délivrés… » et nous en profitons pour aller manger un excellent Bun Bo et un Pho Bo dans un stand situés dans une petite ruelle latérale, bien sûr accompagnés d’une bonne bière fraîche pression. La soirée se résume au restaurant en bord de rivière et à la promenade digestive pour rentrer à l’hôtel…

Au bord de la rivière…
Joséphine?
Nénuphar

Hoi An – Hué

Le trajet pour Hué s’annonce spectaculaire, avec le passage d’un col et un arrêt en bord de plage. Nous partons donc bien motivés, mais déchantons rapidement… Il commence à pleuvoir, mais surtout nous nous arrêtons encore dans une putain de marbrerie sans intérêt ! Non mais sincèrement qui achète des horreurs pareilles et surtout qui veut faire rapatrier ceci dans son jardin?!

On vous épargne le tableau des coûts d’expédition

L’arrêt au bord de la mer est déjà plus ressourçant, malgré la météo, et la plage nous offre un camaïeu de… gris turquoise is dead. Le col montre ce que son nom promet : le Cloud-pass est effectivement nuageux. Il offre aussi des points de vue sur la côte, sauf depuis le sommet où sans surprises nous sommes englobés par le brouillard. Pour la pause de midi, nous nous arrêtons une nouvelle fois dans un restaurant imposé (bien entendu pas compris dans le pack), mais ici ce seront les prix les plus élevés que nous aurons vus pour les plats proposés ! Du vrai foutage de gueule ! Nous (les quatre) ne mangerons d’ailleurs rien du tout, d’ailleurs on n’a pas faim. Pour la plupart des autres les prix surfaits ne semblent par contre poser aucun problème, de toute manière « ce n’est pas cher par rapport à la Suisse… »

Reste pas là tu vas choper froid
Cloud pass
Ben ouais: un col et des nuages

Hué

Nous arrivons à Hué en fin de journée sous la pluie et avec des températures autour des 12-15°C. Melanie, qui a attrapé un gros rhume, se couche directement et le lendemain matin, Claudio et les parents profitent du copieux buffet, alors que la pauvre devra rester au lit toute la journée avec de la fièvre… En regardant par la fenêtre, l’idée d’aller se promener sous la pluie battante n’est d’ailleurs pas très alléchante non plus pour les autres, mais il faut se faire violence des fois, n’est-ce pas ? Première étape : une balade sur le Parfum River. Bonne surprise, ça se passe à l’abri ! Nous rejoignons la Thien Mu Pagoda, un très bel endroit, mais avec les pieds mouillés ça perd un peu de son charme…

Pagode de la Dame céleste
C’était la voiture d’un bonze qui est allé à Saigon pour s’immoler par le feu

Cap ensuite sur l’attraction principale de la ville, la Forbidden City, comme à Pékin, mais plus petit et moins bien conservé, à cause de la destruction pendant la guerre. La maquette montrant la configuration d’origine permet de comprendre l’étendue de la cité : c’était immense. Certains bâtiments sont en train d’être restaurés ou même reconstruits entièrement, afin de retrouver la splendeur de l’époque. La salle de théâtre que nous visitons à la fin de la visite est encore très bien conservée.

Forbidden city pas si forbidden que ça
Au sec!

Melanie au chaud dans son lit verra arriver un Claudio tout mouillé et dépité : il n’aura pas cessé de pleuvoir une seule seconde durant toute la journée et il faut dire que c’est à la fois usant et frustrant mais le programme à suivre est dicté, donc… Dommage, car la ville à certainement beaucoup à offrir, même en étant connue pour sa météo capricieuse. Bon, au moins on aura appris qu’il ne faut pas essayer le séchage de chaussures au foehn.

Comme c’est ch-wet !

Le lendemain il est déjà temps de reprendre l’avion, en direction du Sud et de températures plus clémentes, c’est donc avec un certain soulagement que nous délaissons le centre du Vietnam gris et pluvieux…

< article précédent         article suivant >

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :