Pingyao

« Un petit Schanps? »

La nuit passée sur nos couchettes fut étonnamment agréable, malgré le monsieur qui ronflait à côté. Nous avons même le temps de déjeuner (du thé et des biscuits) en regardant par la fenêtre avant de débarquer, frais comme jamais, à Pingyao.

A l’assaut de Pingyao
Les portes s’ouvrent à nous

Le transport jusqu’à notre hôtel est inclus et en arrivant nous voyons tout de suite que nous avons fait une excellente affaire (merci la basse saison!). Une belle chambre dans une maison à cour carrée typique, en plein centre historique. Seul bémol, le réceptionniste (autrement très aimable) nous conseille le McDonald’s quand nous lui demandons de nous indiquer des restaurants…

La ville est connue pour les remparts ainsi que les bâtiments anciens se trouvant à l’intérieur de l’enceinte. C’est beau et c’est exactement comme ça que l’on imagine la Chine d’antan. Avec un pass de trois jours il est possible de visiter de nombreux temples et maisons particulières et, malgré le prix assez élevé, cela vaut vraiment la peine. On sent qu’il doit y avoir du monde en haute saison, car il y en a des boutiques et des restaurants. Mais profitons du calme régnant dans l’enceinte, qui est fort appréciable, et précisons qu’il ne s’agit pas seulement d’une « ville-musée », car la vie local y est bien présente et apporte beaucoup à l’atmosphère générale.

Le rempart!
Avec magasins mais sans touristes
Dans la cour…
Ah les assemblages!
Vie de rue
Lessive

Nous découvrons une spécialité de la région lors de notre premier repas de midi, à savoir les nouilles de montagne. Un régal, qu’elles soient cuites à la vapeur et servies avec une sauce à la tomate ou frites avec de l’ail, du piment et de la coriandre (ça ne vous rappelle pas un peu l’Italie mis à part la coriandre?). Nous flânons dans les ruelles et parvenons à trouver l’accès aux remparts pour parcourir une partie du périmètre en contemplant la vielle ville depuis le haut (oui, car ce qui a été construit à l’extérieur des murs ne fait franchement pas rêver). Nous passons ensuite la soirée dans notre chambre, parce que même si la ville est jolie de nuit, ça caille sa race!

Dessus le rempart
Vue générale
Les beaux toits
Arcades

Le lendemain, nous sortons du périmètre des remparts et découvrons une allée bordée de stands de nourriture, ou nous boirons un café au soleil, avant de nous rendre à la gare pour acheter des billets de train. Il faut savoir que l’app Citrip permet de le faire tout simplement en ligne, mais vu les commissions qu’il y a, nous préférons dessiner les pictogrammes nécessaires, noter le numéro de train et aller les acheter par nous mêmes, nos billets!

Une fois de retour de notre mission et après avoir dévoré une soupe de nouilles bien méritée, nous reprenons la découvertes des demeures anciennes. Quelle beauté. Mis à part que les lieux sont déserts, il est vraiment très agréable de se perdre dans cette succession de cours intérieures et escaliers menant d’une partie à l’autre. Nous avons particulièrement adoré la Ma Family’s house, dans laquelle nous avons sûrement passé 1h30 en nous perdant pour de vrai. Et le simple fait de flâner dans les ruelles de Pingyao est déjà bien en soi, surtout sans avoir de but précis.

Tût, tût!
Zen
Pour prendre l’apéro
Une porte ronde!
Au revoir belle Pingyao!

Pour l’apéro, nous retrouvons Carina et Mario (ils boivent un Schluck de Schnaps avant chaque repas « pour désinfecter », même avant le petit déjeuner!), avec lesquels nous passerons aussi le reste de la soirée, pour ensuite retourner vers nos nids douillets. Le réveil sonne en effet tôt le matin d’après et c’est dans des rue complètement vides et encore dans le noir que nous marchons vers la gare pour prendre notre prochain train en direction de l’ouest!

< article précédent         article suivant >

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :