Grande Muraille

« On peut aller à droite? »

Qui ne rêve pas de faire quelques pas sur un tronçon de la Grande Muraille, de préférence seul et sur une partie non-rénovée?

Comme ça!

C’est aux alentours de Beijing que l’on trouve la plupart des sites les plus accessibles et les mieux conservés. Nous nous sommes donc mis à la recherche d’un bon plan pour éviter les zones trop prisées par les touristes, comme p.ex. Badaling (entièrement rénové, avec des stands de souvenirs et bondé de touristes chinois. Le rêve!). Sur plusieurs blogs il est question de Simatai et Jinsanling, mais il s’est avéré que, suite à la rénovation de la première, il n’est plus possible de rallier les deux. Dommage, car les paysages doivent être magnifiques. Nous trouvons donc notre bonheur avec Huanghuacheng, accessible à la journée depuis Beijing et offrant la possibilité de marcher quasi seuls sur des anciennes parties du mur. N’étant pas très populaire, les auberges de jeunesse ne proposent pas de sortie là-bas et c’est généralement bon signe! Nous y allons donc en transports publics, comme d’habitude, mais avec un peu plus de préparatifs tels que les noms des lieux écrits en chinois dans un carnet, etc.

« A la recherche du bon bus » symbolisé

Une fois à la gare routière, nous trouvons notre premier bus sans soucis (heureusement ils écrivent les chiffres comme nous, la plupart du temps!) et nous dirigeons vers une ville de périphérie pour y faire un changement. À un certain moment un type monte et nous indique, en criant, que c’est là qu’il faut descendre, ce que nous faisons. Une fois le bus reparti il nous propose ses services de chauffeur pour rejoindre la Muraille, évidemment hors de prix. Bon voilà, nous l’envoyons gentiment péter et marchons vers le terminus où il y a d’autres « taxis » nous disant que le bus H21 n’existe pas/plus. Tiens, on se croirait en Asie du Sud-Est! Heureusement à la billetterie, la jeune fille nous esquisse la position du bon arrêt et hop, c’est reparti. Après une bonne heure de route, nous apercevons la Muraille. Une merveille! Les seuls deux autres occidentaux du bus descendent un peu avant, mais nous nous disons qu’ils veulent faire la randonnée dans l’autre sens et continuons jusqu’au bout, ou un énorme parking nous accueille… Il est vide, Dieu soit loué, mais ça nous inquiète quand même un peu!

Oui on veut aller là!

Après avoir payé le billet d’entrée au site, raisonnable (7 CHF), nous passons les tourniquets et Melanie s’arrête en disant « non! On ne peut aller qu’à gauche! », ce qui se confirme une fois demandé à la caisse. Eh merde, nous qui voulons rejoindre Huanghuacheng … à droite! Ensuite ça devient le drame, car l’ancienne partie, en partie délabrée et grimpant majestueusement les pentes, n’est pas accessible, mais surtout l’autre partie à été entièrement mal rénovée et donne un peu l’impression de se trouver à Disneyland.

Ok un joli Disneyland

Sensation qui se confirme avec les panneaux indicatifs et les chemins longeant l’endroit (avec aménagement d’une zone camping, d’un pont suspendu et d’un restaurant) et les caméras de surveillance placées partout. Pourquoi personne ne nous a dit que ça avait aussi changé par ici, bordel?!?

Et même des poubelles

Nous nous rendons à l’évidence qu’il est trop tard pour revenir en arrière et nous résignons à visiter les lieux. Claudio essaye de remonter le moral à Melanie pendant le début de la grimpette sur la Muraille, mais sans grand succès.

Inconsolable mais photographiable

Pourtant il fait grand beau, il n’y a strictement personne d’autre (pari gagné…) et les vues sur cette construction hors du commun s’étalant à perte de vue sont somptueuses.

C’est beau (la partie non rénovée)

De plus cet endroit est le seul où le mur plonge dans l’eau et, une fois arrivés en haut de la première partie, nous apercevons que le lac est gelé! Trop beau!

Non mais c’est beau, hein!
On va pas cracher dans la soupe…

Néanmoins la déception de devoir suivre un tronçon rénové est grande, avouons-le, mais le moral remonte vite quand nous commençons à passer par dessus ignorer les barrières et à nous promener sur des anciennes parties (apparemment le cameras ne sont pas encore fonctionnelles). Certains arbustes commencent à fleurir et avec le lac gelé et le ciel bleu c’est très beau!

Ni vu, ni connu…
On devine que le lac a été construit après
Descendre la partie « interdite »

Les montées sont rudes, mais une fois tout en haut, la voilà la grande Muraille comme on l’imaginait! Nous nous posons à contempler le panorama avec le sourire aux lèvres.

Le panorama
Le sourire aux lèvres

Puis, dans ce moment de paix intérieure et de satisfaction, une voix sortant d’un haut-parleur vient perturber notre bonheur. Auraient-ils découvert nos infractions? Non, c’est juste des informations soulignées par une sympathique musique qui cassent l’ambiance! Bon, il est temps de revenir sur nos pas.

Au loin, le parking
Le chemin tout aménagé

Nous avons encore le temps de siroter une petite bière au soleil avant de reprendre le bus et revenir à Beijing. Fatigués, déçus de ne pas être descendus en même temps que les autres occidentaux pour marcher sur la « vraie » Muraille, mais néanmoins contents de notre journée, nous allons chercher nos gros sacs dans l’auberge de jeunesse. Nous y faisons d’ailleurs connaissance de Carina et Mario, un couple d’architectes autrichiens, les premiers rencontrés depuis le début du voyage qui partagent le même métier que nous! (On a deviné lorsqu’ils ont parlé d’avoir visité de l’architecture contemporaine). Il est ensuite déjà temps de quitter la capitale et de découvrir le confort d’un train de nuit chinois, nous amenant à la prochaine destination.

< article précédent          article suivant >

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :